50 ans et des centaines d'heures de vol

Quelques-uns uns des artisans et invités de ce  rassemblement  anniversaire ./Photo DDM.


Quelques-uns uns des artisans et invités de ce rassemblement anniversaire ./Photo DDM.

Il y a cinquante ans, quelques passionnés d'aviation décident de créer un aéro-club à Cazères. Pour marquer l'évènement, le rassemblement annuel du CRA Midi-Pyrénées (Comité régional aéronautique) a été organisé à l'aéro-club de Cazères-Palaminy.

Christian Auguères, l'un des pionniers de l'époque en a tracé brièvement l'historique. Auparavant, Christian Thouzet, président du CRA 16, et Gaston Escudé, président de l'aéro-club local, s'étaient chargés d'accueillir la vingtaine d'équipages venus de tout Midi-Pyrénées.

Pilotes, familles et amis ont ensuite partagé une table « à l'ancienne » où daube et croustade ont été appréciées de tous.

Un demi-siècle plus tôt, des aviateurs se mettait en quête d'un terrain susceptible d'accueillir leur activité. Ces pionniers passaient leur brevet de pilote à Saint-Girons. Ils trouvaient un allié de poids en la personne de Christian de Palaminy (1905-1976), lui-même pilote dans l'Armée de l'air. Celui-ci acceptait de mettre un terrain à la disposition du nouvel aéro-club. Il a fallu néanmoins aménager ce qui n'est à l'origine qui vaste étendue de genêts. Toutes les bonnes volontés et contributions diverses étaient utilisées.

Deux pionniers

Paul Ferré et Gilbert Marrast (tous deux disparus aujourd'hui) créaient ce qui est toujours l'aéro-club actuel. Paul Ferré, qui permet financièrement l'achat du premier avion, en sera le président durant 33 ans. Amédée Escoda, artisan de l'achat de la piste à la famille de Palaminy, lui succède. Vient ensuite Gilbert Marrast qui, durant son mandat de président, mettra en œuvre le hangar actuel. Parti trop tôt, en novembre 1999, Daniel Valadier le remplace en 2000 assurant la mise en pratique des nouvelles directives européennes.

Depuis deux ans, Gaston Escudé en est le président alors que 35 adhérents pilotes (dont trois élèves) constituent ce club cinquantenaire. « Tout le monde doit s'impliquer dans l'ensemble des tâches inhérentes au fonctionnement de l'aéro-club ». Une devise qui permet à l'aéro-club de continuer d'exister.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×